Le maquillage, ce blog et moi.



Bonsoir tout le monde ! 

J'espère que vous avez toutes et tous passé un bon week end :) J'avais envie de vous parler d'un sujet central de ce blog, mais finalement assez intime. L'autre jour je me suis rendue compte que ça devait bien faire une semaine que je ne m'étais pas maquillée d'un poil, et ça m'a fait du bien. Je ne dis pas que je ne me maquillerais plus jamais, mais je me suis demandée pourquoi je le faisais. Qu'est ce que ça m'apporte le maquillage ? Pour qui je me maquille ? Quel est mon rapport à ce blog, à photoshop, à mon image ? 


J'ai commencé à me maquiller très tôt, en 5ème. Là où d'autres petites filles ne font pas vraiment attention à leur apparence, j'avais une conscience aiguë de mes défauts, et j'étais très complexée à cet âge. Non pas par mon poids (j'étais une petite fille assez maigrichonne) mais par mes cernes, la couleur très blanche de ma peau. Donc je piquais du fond de teint YSL en cachette de ma mère, et je m'en appliquais allègrement sur le visage. Bon, vous vous en doutez le résultat était assez ignoble, et ma mère à très vite compris que le moyen pour que j'arrête de massacrer ses tubes de fond de teint, c'était de m'acheter un correcteur. Puisque de toute façon, j'étais capable d'appliquer tout et n'importe quoi sur ma tête pour cacher mes cernes (de la crème hydratante mélangée à du feutre orange ... vous ne m'en voudrez pas de ne pas vous donner la recette sur ce blog !), elle se résigna à m'offrir un tube Yves Rocher. 

Photo datant de 2010. Les cernes, mon talon d'Achille. 

Même si dans un premier temps, le maquillage c'était juste un moyen de camoufler chez moi ce que je n'aimais pas, très vite c'est devenu une source de plaisir, conjointement avec un moyen d'exister dans une sphère sociale. Au lycée, il y avait les sportifs, les jolies filles, les geeks un peu étranges, enfin je ne vais pas vous rappeler l'ambiance d'un lycée, je pense qu'on connait tous ça :) Pour exister et être "reconnue",sortir un peu de la masse, j'avais trouvé un moyen bien à moi. Je n'étais pas la mieux habillée car je n'osais pas grand chose, je n'étais pas la plus jolie, ni la plus sportive, je ne faisais pas partie de celles qui étaient populaires, mais j'étais l'une des coquettes de service. A l'époque ça ne m'intéressais absolument pas qu'on dise de moi que j'étais drôle où intelligente: on disait que j'avais des beaux cheveux et que j'étais toujours bien maquillée. Je me réduisais à ça et ça m'allait parfaitement, et je m'enfermais moi même là dedans sans soucis. J'étais acceptable pour tout le monde: j'étais ronde, mais comme je faisais attention à moi les garçons étaient sympa, et les filles aimaient bien me parler de fards à paupière, j'avais trouvé un moyen de me faire accepter.

Cette période a duré plusieurs années, je me suis rendue compte que les filles qui m'approchaient et devenaient mes amies changeaient à mon contact: de plus en plus de nouveaux vêtements, elles qui ne se maquillaient pas et qui n'y connaissaient absolument rien avait désormais plus de 10 rouges à lèvres ... A l'IUT on me demandait souvent des conseils, on me faisait des compliments. On me parlait plus volontiers de font de teint que du dernier prix Goncourt. Je ne disais rien car je n'étais pas du tout consciente de passer pour quelqu'un de superficiel sinon vain. Alors que, même si je ne vit pas d'eau fraîche et de pain dur sur un lit en bois, j'ai quand même d'autres sujets de conversation dans la vie. 

Puis un jour, un ami m'a présenté à d'autres personnes de sa connaissance lors d'une soirée. Je crois qu'il ne s'est pas du tout rendu compte de l'impact que sa phrase a eu sur moi. "Louise, la fashion police". 

Je peux vous dire que même si cela n'était pas dit avec une once de méchanceté et de condescendance, et que c'était plutôt une plaisanterie taquine que l'on fait aux personnes qu'on apprécie, je me suis rendue compte, au final, du mal que cette image me faisait. Je ne me maquillais absolument pas pour me faire plaisir mais pour exister aux yeux des autres, et par un moyen qui s'en trouvait superficiel: je n'existais pas parce que j'étais cultivée, drôle ou que j'avais de l'esprit, mais juste parce que je savais qu'un rouge à lèvre foncé ça ne se met pas sur des lèvres fines. J'aime beaucoup lire, écrire, je regarde pleins de documentaires sur des sujets variés, j'adore la politique, je suis curieuse de tout, mais voila: on me parlait en majorité de vernis à ongle, de fringues et de coiffures. J'adore ça, mais pas que ! 

Une des rares photos où je ne suis pas maquillée ...

Que l'on soit clair, j'adore le maquillage, j'adore la mode, j'adore ce blog, mais je ne peux pas, en toute bonne foi, ne me définir que par ça. Je ne suis pas "Louise, blogueuse", mais je suis pleins d'autres choses. Et de voir que je m'enfermais moi même dans ce rôle, au final ça m'a causé du tort. Je me suis rendue compte que je préférais qu'on me présente d'autres qualités que juste " bien maquillée". Et à force de vouloir faire toujours mieux et d'être toujours plus parfaite, je me suis fatiguée, et quelque part je me suis trahie moi même, et vous avec. De nombreuses blogueuses pourront dire ce qu'elles veulent, elles passent leurs photos sous photoshop, bien au delà du simple rééquilibrage de couleurs, lumière & cie. Affinement des jambes, des bras, création de tigh gap, effaçage de la moindre imperfections, de la plus petite rougeur ... Heureusement je n'ai pas été jusqu'à changer la forme de mon corps, mais je l'avoue volontiers, et avec un peu de honte, j'ai déjà effacé des cernes où une ligne de sourcil mal dessinée. Au final, on se fait du mal, parce qu'on trompe qui ? D'une part les lectrices, mais surtout nous-même. Ce n'est pas parce que sur la photo tu as un teint parfait que dans la réalité c'est la même chose. 

Sur cette photo, je suis très loin du teint parfait, au contraire on voit pas mal de choses, et pourtant c'est l'une des plus jolie qu'on ai jamais pris de moi. Par Kazya

Je me rends compte du ridicule de la chose, parce qu'au final ça n'avance strictement à rien, sinon à me faire croire que la perfection ne peux être atteinte qu'en trichant. Et je n'ai pas envie de devenir malade au point de passer une heure sur chaque photo à traquer les plis, les boutons, les rougeurs, pour au final devenir lisse comme n'importe quelle fille qui a un minimum de connaissance sur un logiciel de retouche. 

J'étais devenue ma propre caricature, celle de la blogueuse qui rentrent son ventre à se couper le souffle pour paraître bien en photo. Plus ridicule ... J'aspire désormais à plus de naturel, parce qu'à la base, si j'avais crée ce blog c'était pour montrer que sans être parfaite, lisse, on pouvait prendre soin de soi. De la même façon, je me maquille désormais pour m'amuser, et non plus me dire que sans, je ne vaut rien parce que je ne suis pas jolie. Le fait de m'apaiser par rapport à ça, ça me permet de vous faire des articles plus sympa, comme mon avant après routine teint. Pas besoin de traquer la moindre rougeur, c'est d'ailleurs l'atrait de l'article. Le maquillage est un trompe l’œil suffisant, alors pourquoi rajouter photoshop par dessus ? Même sans ça, j'en devenais malade, le maquillage c'était devenu tellement mon truc que quand quelqu'un d'autre en parlait j'avais l'impression qu'on me volait ma substance, et que du coup je paraissais fade ... Pour vous dire à quel point j'étais devenue stupide ! 


Donc voilà, pour une blogueuse "beauté" je n'ai jamais été aussi ravie de ma vie de me promener sans une once de maquillage pendant une semaine, même en allant au boulot, faire mes courses ou devant mon copain, qui lui ne me trouve pas juste "coquette", mais beaucoup d'autres choses j'espère ! Je m'engage aussi à redevenir honnête et ne plus me laisser entraîner par cette course à la perfection, car clairement je n'ai pas les épaules pour faire la part des choses, donc autant ne pas me l'imposer :) Mes articles sont tous désormais garanti 100% sans photoshop, et cela depuis un petit moment déjà, mais je préfère le préciser. Je fais donc mon mea culpa et je m'excuse auprès de vous, mes lecteurs et lectrices, pour ma faiblesse ! 

Sur ce, je ne vais non pas me maquiller, mais me regarder un Secret d'Histoire pour assouvir l'une de mes passions, l'histoire de France du 15ème au 17ème ;) 

Et vous, c'est quoi votre rapport au maquillage ? 


Retrouvez moi sur mon FacebookPinterest, mon twitter et mon compte Instagram !

19 commentaires

  1. Très bel article ! Touchant de sincérité et qui parlera à beaucoup d'entre nous :-) Merci mille fois !

    RépondreSupprimer
  2. Ton article est très bien écrit et je dis chapeau pour ta sincérité et ta maturité !

    RépondreSupprimer
  3. Salut, ton article est très touchant et j'applaudis ta franchise...Chacune d'entre nous, blogueuses ou pas avons un rapport très personnel avec la beauté, l'essentiel étant de se sentir bien dans sa peau avec ou sans maquillage. Il m'arrive très souvent de rester plusieurs jours sans maquillage surtout pendant les vacances, ça fait du bien de laisser respirer sa peau de temps en temps...bisous

    RépondreSupprimer
  4. Super article ma belle plein de sincérité... tu lis dans mes pensées

    RépondreSupprimer
  5. Super article ma belle plein de sincérité... merci de dire tout ça on se sent de suite plus mieux quoi....
    bravo à toi mille merci pour cette honnêteté et oui on est des filles et on a des défauts

    RépondreSupprimer
  6. Super chouette article ! En plus d'être jolie de l'extérieur t'as aussi l'air magnifique de l'intérieur <3

    RépondreSupprimer
  7. Si tu te sens mieux, tu as bien fait de suivre ton envie parce que moi, lectrice, je n'ai rien remarqué. Il est vrai que je ne lis pas des articles pour traquer les imperfections mais plutôt pour le fond, et quand je lis ton blog, je ne vois qu'un belle jeune fille au visage poupin et souvent souriante, qui a l'air naturelle et sympa. Ceci pour te dire que Photoshop ne dupe pas tout le monde et qu'il ne faut pas y attacher plus d'importance que ça.
    Sinon, je fais ma maligne mais, même si je retouche très très peu mes photos, je n'ose que très peu montrer mon visage sur mon blog et en tout cas, quasiment jamais mes yeux et leurs pattes d'oie et paupières tombantes qui commencent à me complexer. Parfois, je me raisonnne en me disant qu'avoir 47 ans n'est pas une maladie honteuse, et je ne le ressens d'ailleurs pas ainsi, mais c'est plus fort que moi: si je fais un article sur une palette de fards à paupières, je prends un tas de photos et finalement n'en poste aucune où on les vois appliqués!
    Sinon, en tant que lectrice, je suis bien plus dérangée par des photos pas soignées, un rouge à lèvres qui bave ou des fautes d'orthographe que par des cernes ou un bouton!
    Bisou

    RépondreSupprimer
  8. J'ai adoré ton article ! J'en avais lu un un peu similaire sur le blog de eppcoline et ça me fait toujours réfléchir. J'adore le maquillage, je suis une vraie beauty addict mais finalement, je ne me maquille que trois-quatre fois par semaine, les jours où je vais en cours. Sinon, si je sors mon chien, je vais à la mairie, chez le boulanger etc... Je ne le fais pas.
    Pourtant j'adore ça, je trouve ça très amusant de me maquiller, d'essayer de nouvelles choses mais je pense que je trouve ça très amusant car je ne le fais pas tous les jours : si c'était le cas, ça deviendrait peut-être lassant à mes yeux.
    En tout cas, j'ai beaucoup aimé ton article, je trouve ça bien que tu oses parler de cela ! Et puis ne pas se maquiller pendant quelques temps fait respirer la peau, ce qui n'est pas plus mal ;)

    RépondreSupprimer
  9. Bel article ! Merci pour ta sincérité.

    RépondreSupprimer
  10. Très bel article, qui fait réfléchir. Et il faut beaucoup de sincérité et de maturité pour oser en parler. Je pense que mon rapport à la beauté est encore assez "sain" : je peux sortir de chez moi pas maquillée pour aller faire une ou deux courses (bien que je ne me sente pas forcément très à l'aise) et surtout je me maquille pour moi, parce que j'aime ça et que je me trouve plus jolie maquillée. Mais c'est vrai qu'en lisant de plus en plus de blogs et en m'intéressant de plus en plus à ce "monde" je me rends compte que ce rapport évolue, et j'ai souvent peur de passer pour la fille "seulement bien maquillée" comme tu le dis. Parfois je me demande vraiment ce que je pourrais renvoyer comme image à une personne qui ne me connais pas et ça me fait peur, mais au final, le plus important ce n'est pas que les personnes qui nous aiment connaissent nos vrais valeurs, nos vrais "atouts", et que l'on se sente bien dans notre peau?

    RépondreSupprimer
  11. Merci beaucoup :)
    Superbe article, rempli de choses vraies!
    Bisous, bisous, C.

    RépondreSupprimer
  12. Ton article était tellement beau, emprunt de tellement de passion que je me sens obligé également de le partager, je me ressent beaucoup dans ce que tu pensais et ce que tu dis désormais et même si je me maquilles pour être jolie, quand j'ai la peau niquel, bah je l'a laisses toute nue quoi !

    RépondreSupprimer
  13. Cet article est magnifique, remplit de sincérité de force et de faiblesses humaines.
    C'est vraiment très touchant. Je découvre ton blog aujourd'hui et donc avec un grand plaisir. Au fait si tu veux parler politique ou autre j'aime aussi parler de ça donc on peut échanger :D
    Bisous
    http://lessecretsdemary.com

    RépondreSupprimer
  14. Ton article est magnifique, vraiment très touchant je trouve !

    RépondreSupprimer
  15. C'est un très bel article ! Bravo à toi pour ta sincérité et merci de partager ça avec nous.

    Bisous xx

    RépondreSupprimer
  16. Bravo pour cet article et tu es magnifique sans maquillage !

    RépondreSupprimer
  17. Tu as une très belle peau je trouve !

    RépondreSupprimer
  18. je suis extremement touchée par ton billet. ca me laisse un peu sans voix (enfin sans écrit huhuh) tellement je te trouve "courageuse" d'avoir fait cette introspection, ce raisonnement si "mature"...et puis franchement, tu n'as pas besoin de maquillage, meme si on est ravi de lire tes idées et conseils, tu es splendide au naturel, et je te le dis du fond du coeur. de plus, ce billet prouve vraiment que tu n es pas a reduire a du make up, il donne encore plus envie de te connaitre! bravo!

    RépondreSupprimer

Merci pour ce petit mot, j'y répondrais avec plaisir dès que je trouverais un petit bout de temps :)