Parlons peu, Parlons cheveux #1 = l'histoire de ma perte de cheveux et mes bonnes résolutions



Bonjour tout le monde ! 

Je reviens aujourd'hui avec un sujet difficile à aborder, car il marque pour moi la fin de plusieurs cycles, et le début d'un nouveau. Je vais vous parler de mes cheveux. Ce n'est pas le premier article que je fais à ce sujet, mais je vais vous re-situer le contexte ! Je m'excuse par avance pour le pavé monumental que cela va être, si vous avez la flemme de tout lire, pour pouvez scroller une bonne partie pour passer à ma routine capillaire du moment et tutti quanti ! J'espère quand même que vous apprécierez cet article, car il a représenté pas mal de boulot (et de larmes aussi, perdre ses cheveux c'est pas très drôle !).



1 - 2012/2013, ma perte de cheveux

C'est en août 2012 que je me suis rendue compte que quelque chose n'allait pas. J'étais alors vendeuse dans un magasin de chaussure. Une cliente me demande un conseil, je réfléchie, passe la main dans mes cheveux, et une mèche de l’épaisseur et de la taille de mon petit doigt me reste dans la main. C'était plus ou moins deux mois et demi après avoir arrêté ma pilule, la Varnoline Continue. Même si cela fait pas mal de temps, je dois vous dire que ce n'est pas facile d'écrire tout ça et de me le remettre en tête, parce que ça a été une période super éprouvante. Une fois par jour je devais déboucher ma douche, qui se bloquait avec des centaines et des centaines de cheveux, j'en laissais absolument partout, et je commençait à me rendre compte qu'il y avait des endroits qui se clairsemaient sur mon crâne. Je vois des fois des mamies avec le crâne un peu dégarni, mais alors à 20 ans, c'était absolument hors de question que je l'accepte. Surtout que j'avais des cheveux magnifiques, longs, ondulés, et très très épais, avec une bonne masse capillaire ! 

En 5 mois je suis passée d'une belle chevelure à un carré informe et raplapla. Et pour moi, les cheveux courts, c'était Niet ! Je vous passe les détails des cauchemars que je faisait la nuit, les engueulades que ça a donné dans ma famille et avec mon copain de l'époque, à base de "mais non c'est dans ta tête". C'était plutôt sur ma tête, mais passons. Ma mère m'a coupé les cheveux une fois, et m'a dit " ha non, clairement il y a un soucis on voit que tu en as beaucoup moins". C'est là que je me suis dit que j'allais me bouger le cul et mettre toutes les chances de mon côté pour récupérer ce qui m'a été "volé". J'emploi ce terme car perdre ses cheveux ce n'est pas anodin, et d'autant plus pour moi, j'ai eu le sentiment qu'on m'avait dérobé quelque chose qui était très important pour moi, car même si je ne me définissais pas par mes cheveux, je me suis sentie laide, malade et affaiblie. Il fallait donc réagir.

2 - De Février à Juin 

 Je suis allée voir un premier médecin, qui m'a conseillé de faire un bilan sanguin complet, car cela avait peut-être quelque chose à voir avec la vitamine D, le fer ou que sais-je. Je suis aussi allée consulter un endocrinologue, un dermatologue spécialiste du cuir chevelu, des sites internets spécialisés, et j'en passe. Entre ceux qui m'ont dit que c'était dans ma tête, ceux qui m'ont dit que je finirais chauve à 30 ans, les termes pelade, alopécie, etc ... Il y a eu à boire et à manger et j'ai dépensé des sommes folles ! J'ai eu des traitements qui me donnaient des hauts le coeur et qui m'ont fait vomir comme jamais, et qui, en plus, n'ont pas marché. J'ai eu des propositions pour tester via ce blog des objets totalement insolites ... Bref, le diagnostique est donc tombé. L'arrêt de ma pilule a crée un déséquilibre important dans mes hormones et à révélé un taux anormal de testostérone dans mon corps. Verdict: je dois reprendre un traitement hormonal, et même si pour certaines cela ressemblera à un pis-aller, la meilleure solution pour moi a été de ... reprendre la pilule. Elle comble parfaitement mon corps avec les hormones dont j'ai besoin, et pour mon taux de testostérone, cela a également été pris en charge par un traitement. J'ai donc été soignée. Cependant ce n'est pas ça qui a arrêté ma chute de cheveux, car si elle a commencé à cause d'un problème hormonal, elle a continuée d'une toute autre manière. 

Que l'on soit bien clair, j'étais dans un cercle vicieux. Je perdais mes cheveux > je les cachais en les attachants, souvent mal > j'en perdais encore plus et ils s’abîmaient > je stressais > le stress me faisait me gratter le cuir chevelu > j'en perdais d'autant plus > psychologiquement cela me rendait plus faible > j'en perdais encore > j'avais des cheveux moches donc je les attachais etc ... Je souffrais également de canitie, c'est à dire que mes cheveux, pour certains, se déminéralisaient et devenaient blancs voir translucides ! 

J'ai décidé de réagir d'une première façon, en changeant complètement mes habitudes de consommation en matière de soins capillaires. Plus de coloration de supermarché. J'ai d'ailleurs arrêté les colorations pendant un an, mais j'y reviendrais. Plus de shampoings de supermarché, j'utilisais alors le Panthène Pro V Aqua Light, que j'adorais mais je voulais passer à du plus naturel / efficace.
J'ai donc jeté mon dévolu sur des marques de para-pharmacie. Klorane (que je déconseille,), René Furterer (il y a du bon, du très bon et du mauvais), Lush (pareil), L'Oréal, Le Petit Marseillais, Desert Essence ... Je vous ferais un article avec le récapitulatif complet de ces produits bientôt avec un avis pour chaque si cela vous intéresse (n'hésitez pas à me le dire dans les commentaires). En faisant les bons choix, associé à une cure de compléments alimentaires, mes cheveux ont commencé à reprendre du poil de la bête.

3 - De Juin à Novembre 2013

 J'utilisais un shampoing très doux, et la nature de mes cheveux avait changé. Ils étaient désormais plus fins, mais moins abîmés grâce à tous les soins, moins cassants et j'avais gagné en volume. Ils retrouvaient petit à petit une bonne tenue. J'ai donc été amenée à rencontrer Julie, et on a parlé du coup de l'aspect esthétique de ma chevelure. Clairement ils étaient en meilleure santé, mais je ne supporte pas ma couleur naturelle. C'est un blond cendré assez fade, et j'ai toujours été une amoureuse du roux, alors je lui ai demandé conseil. Elle m'a dit qu'un bain de brillance c'était possible, je lui ai fait confiance et j'ai commencé à redevenir fan de mes cheveux ! Je continuais de faire des cures, tout se passait bien, je commençais même à refaire un peu les bêtises d'utiliser des shampoings de supermarché, j'ai fait du hénné ...


4 - La rechute (c'est le cas de le dire!)

Et puis j'ai vécu des grands changements dans ma vie. Je suis re-devenue célibataire, j'ai déménagé, j'ai changé de travail, puis d'un travail à un autre, je suis passée par une période de chômage. Rythme de vie effrénée, fêtes jusque 6 heures du matin et debout à 15 h. Sans pour autant être dépensière pendant cette période, ou boire trop, avoir une mauvaise hygiène de vie par rapport à la nourriture, ce genre de chose, c'est sûr que c'était pas idéal. Car la fatigue, plus ma sorte de dépression du moment a fait que je prenais moins soin de moi, et que j'ai recommencé à perdre des cheveux. Couplé au fait que j'ai adopté un petit chat pour me rendre compte au bout de presque un an que ... j'étais allergique aux chats, et que c'était la raison pour laquelle j'étais tout le temps malade ... (J'ai du me séparer de Piraat, mais ne vous inquiétez pas, elle va très bien! <3). La suite on la connait : choc psychologique (rupture & cie) + stress + hygiène de vie pas extra + défenses immunitaires en berne à cause d'une allergie : perte de cheveux. 

5 - Encore des efforts, mais on y arrive ! 

Clairement, aujourd'hui j'en suis a un point où j'ai fait le deuil de ma chevelure d'adolescente, épaisse, ondulée etc ... Je chouchoute les cheveux qu'il me reste et je suis ravie de constater que j'ai pas mal de repousses, et c'est une grande victoire ! 
J'ai aussi retrouvé un rythme de vie beaucoup plus épanouissant pour ma part, ce qui me permet d'être en meilleure santé, et le fait de ne plus avoir de chat m'aide beaucoup: cela va faire 2 mois que je n'ai pas fait une seule angine, bronchite, rhume, otite, migraine et j'en passe ... Mes défenses immunitaires redeviennent donc au top ! 
De plus j'ai adapté ma routine à mon type de cheveux, et elle est la plus douce possible. J'utilise un shampoing pour cheveux fin Desert Essence à la pomme dont je suis pleinement satisfaite ! Un après shampoing Lush, le Veganese, qui est hyper léger et donc ne plombe pas mes cheveux et les laisse doux et brillants. Je ne sèche jamais mes cheveux au sèche-cheveux, et j'évite à tout prix de les frotter dans une serviette éponge. J'espace mes shampoings de 5 jours entre chaque.  Je dors avec les cheveux tressé et j'ai un oreiller en satin tout spécial. Je sais que ça peut paraître hyper snob, mais quand je me réveille le matin c'est vraiment une satisfaction de ne pas retrouver une cinquantaine de cheveux morts sur mon oreiller ! J'ai également investi dans des brosses et dans un peigne à grosse dent de chez The Body Shop, idéal pour brosser mes cheveux et les démeler !


Enfin, j'ai beaucoup lu sur la blogosphère des conseils de copines blogueuses, ou des témoignages d'inconnues mais toujours intéressants ! Je vous partage ici mes liens préférés, n'hésitez pas à aller voir, c'est pleins de conseils pour avoir des beaux cheveux en bonne santé ! 

Les cheveux de Mini : je vous conseille son blog pour ses chouettes conseils, ses revues de produits et ses découvertes en matière de soins naturels ! Elle a d'excellents articles sur par exemples les méthodes d'exclaircissement naturel de ses cheveux blonds l'été ! 
Le blog du cheveu : de la même manière que le blog mentionné ci dessus, j'y trouve des conseils, et des produits doux et bénéfiques pour les cheveux ! Comme en plus, moi je suis du genre à ne rien connaître de la composition des produits, j'enrichi mes maigres connaissances sur le sujet grâce aux chouettes articles que l'on trouve dessus car tout est très bien expliqué !
Le blog de sublimetif, qui est également sous le coup d'une alopécie ! J'aime beaucoup lire son blog et glaner des conseils pour vaincre et stabiliser ma chute de cheveux ! 

Bon, après cet immeeeeeense pavé, passons à ma routine actuelle et à mes objectifs capillaires ! 

Mon shampoing: J'utilise en ce moment le shampoing Desert Essence à la pomme verte pour les cheveux fins, et je dois dire que j'en suis ravie. Il a une compo peut-être pas parfaite, mais plus clean que tout ce que j'ai déja pu essayer par le passé alors c'est un bon début pour moi, néophyte totale des produits bios ! Je trouve qu'il fait bien son job, et associée à la technique dont parle Cris sur son blog (masser le cuir chevelu avec le shampoing et le laisser couler sur les longueurs lors du rinçage, ce qui lavera les cheveux sur les longueurs et les pointes), il fait vraiment un bel effet de volume sur ma petite et fine crinière ! Mon prochain shampoing sera sans doute un Lavera, et plus particulièrement celui à l'amande car j'en ai vu que du bien ! 

Mon après-shampoing: C'est le Veganese de chez Lush. Je ne sais pas pour la compo, mais elle a pas l'air ultra clean, car s'il n'y a pas de silicones, il y a des parabens. Mais bon, c'est un petit pas pour moi, je n'ai jamais utilisé de cosmétiques et de soins bio avant alors j'y vais à tatons avec mes connaissances quasi inexistantes, et tous n'est pas hyper facile d'accès, quand on veut se procurer tel où tel produit (et encore j'ai de la chance j'habite à Rennes !). En dehors de la compo mi-figue mi-raisin, il fait bien son job ! J'avais peur qu'il soit trop lourd pour mes cheveux pas très costaud mais c'est parfait, il les nourrit sans les plomber donc de ce côté là je suis ravie ! 

Pour les soins, je compte trouver un masque à la compo clean qui répondent à mes attentes. Et je compte me mettre à quelque chose de nouveau ... les bains d'huiles ! Le site d'Aroma-Zone, ainsi que plusieurs blogs, donnent pleins d'indices et de supers conseils sur les huiles à utiliser. J'ai pour l'instant dans mon panier de l'Huile Essentielle de pamplemousse, et de l'huile de Jojoba ! Concernant mon envie de passer à des produits plus naturels, ce n'est pas que je deviens une fan de la tendance greenwhasing et compagnie, clairement elle n'a jamais eu d'emprise sur moi. Cependant, force est de constater que là où un shampoing l'Oréal promettant monts et merveilles fait un fail retentissant, un shampoing Desert Essence associé à du gel d'Aloe Vera fait des merveilles !

Le secret pour de beaux cheveux, c'est aussi de bien les brosser tous les jours. En effet, je pensais que de brosser mes cheveux me feraient en perdre plus, mais en réalité cela étire le sébum naturel des racines aux pointes, et permet donc de gainer les cheveux et de les renforcer. Mes cheveux ne sont jamais aussi beaux que lorsque j'ai bien brossé ma tignasse le matin même ! 

Ensuite, j'ai décidé d'arrêter les colorations ... chimiques (oui maman, je sais, pleins de gens rêveraient d'être blond comme les blés comme moi, mais je trouve ça moche, alors désolée ! Mais je t'aime quand même <3 ). Jamais je n'accepterais ma couleur naturelle je pense, tout simplement car je n'aime pas le blond, peut importe sa nuance et sa forme. A part le blond/blanc, dans mon esprit c'est associé à une image un peu négative, pour une raison que j'ignore (future psychanalise ? Haha :) ). Donc je continuerais de me faire des colorations rousses, mais je pense passer à des soins colorants au henné. Je sais que c'est irréversible, que cela assèche, etc ... Mais ça ne peut pas être plus mauvais que ce que j'ai fait subir à mes cheveux il y a quand même 5/6 ans, ce qui était une coloration chimique tous les mois et aucun soins. 

Enfin, j'ai décidé de laisser pousser mes cheveux. Et de ce côté là j'ai un formidable atout de mon côté, car ils poussent super vite, minimum 2 centimètres et demi par mois ! A chaque fois que je fais un carré au dessus des épaules, 3/4 mois après je me retrouve avec des cheveux bien en dessous des omoplates. Sauf que je craque et que je me re-coupe les cheveux comme une nunuche ! Ha, et aussi, j'arrête de faire couper ma frange, car clairement avec mon épis c'est devenu super chiant de se coiffer, et que la plupart du temps, on ne va pas se mentir, je ressemble à Titeuf. Et puis je n'ai pas beaucoup de fourches aussi, donc ça aide. 

Donc si on résume, cela fait: plus de produits bios et respectueux de mes cheveux + moins de produits chimiques et agressifs + des rituels de soins favorisant leurs bonne santé. Je pense vous faire un petit bilan d'ici 3/4 mois, et je vais me faire violence pour bien respecter tout ça. Car c'est un de mes gros défaut: je suis une incurable feignasse et il va falloir que je me colle un coup de pied au cul pour suivre ce petit programme ! N'hésitez pas à me poser vos questions en commentaires, et merci à celles qui ont lu en entier ce pavé gigantesque ! Bisous <3

26 commentaires

  1. Ohlala je comprends que tu te sois sentie mal en perdant tes cheveux ! Moi j'en ai peu de base, alors je n'ai jamais eu une chevelure comme la tienne, mais m'imaginer en perdre un peu plus que la normale me terroriserait. J'espère pour toi que tout va continuer à bien se passer maintenant :)

    RépondreSupprimer
  2. si tu savais comme je suis heureuse de lire des choses se rapprochant de ma situation + ou - actuelle. J'ai vécu la même chose que toi : arret de pilule, suivi de la chute de cheveux, des engueulades (c'est dans ta tete je connais bien, c'est vrai que ça résout tous les problemes, hum), des spécialistes en veux-tu en voila. Reprise de la pilule, plus du traitement au pshiit pshiit là, dont j'ai oublié le nom.
    Bref, j'en ai vu des vertes, des pas mures et pareilles, j'ai perdu une masse capillaire de fou. J'ai encore des rechutes, principalement en périodes de stress, mais comme toi, je chouchoute les cheveux qu'il me reste en ayant déjà peur à l'avance du fait d'avoir un mome et la chute d'hormones et de cheveux que la grossesse entraine en général...
    J'utilise aussi les shampoings desert essence, l'apres shampoing au jojoba pour cheveux fins est top :) et j'utilise aussi de l'huile de macadamia pour fortifier mes cheveux pour le moment ça a l'air de leur plaire!
    je perds toujours des boules de poils quand je me lave les cheveux mais bon, je pense que ça, c'est normal!
    En tout cas, merci pour ton article, je me suis reconnue!
    Bisous!
    Adeline

    RépondreSupprimer
  3. J'ai vu ta petite note sur le fait que tu voulais changer de design, et je trouve ton nouveau template très sympa. :)
    J'ai les cheveux roses en ce moment et je commence à en avoir assez des décolorations en permanence, j'ai le cuir chevelu qui devient de plus en plus sensible. Y'a un paradoxe entre les produits tout naturels et bio que j'utilise (j'utilise le même shampooing que toi en ce moment) et ce que je fais subir à ma tignasse à côté. :)
    J'aime beaucoup tes cheveux actuels et t'es super jolie sur les photos!

    RépondreSupprimer
  4. Ton article est super.. Le titre m'a interpellé parce que en ce moment je perds assez mes cheveux mais pas à ce point là hein..
    Cela a dû être vraiment dur.. :/ en tout cas tu n'as rien lâcher ! Tu as su avancer et tu as bien raison de chouchouter ceux qu'ils te restent comme tu dis si bien ;)
    Plein de bisous

    RépondreSupprimer
  5. Eh bien j'ai tout lu ! J'avoue avoir la chance de pas avoir ce problème, au contraire j'ai tellement de cheveux que je dois les desépaissir régulièrement sinon il y a tellement de poids que je peux même plus les attacher ! Par contre j'ai connu quelqu'un qui pour le coup a pire que toi car elle n'a quadiment plus de cheveux et doit porter une perruque.. C'est très dur sachant que les cheveux sont souvent un atout majeur chez la femme..

    RépondreSupprimer
  6. C'est vraiment génial que tes cheveux soient en meilleure forme (et toi aussi, du coup !). J'avais déjà lu ton premier article sur le sujet mon dieu, ce que tu as dû être triste et paniquée !
    Vraiment, cet article me rassure, et j'espère qu'on aura encore à l'avenir des nouvelles de tes cheveux. J'espère que tu retrouveras ta crinière d'auparavant <3

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ton article!! ça me rassure tu ne peux pas imaginer!!! Je n'ai jamais eu une crinière de ouf mais j'avais un peu de "masse" et aujourd'hui plus rien, bien évidemment j'ai fait la prise de sang qui n'a rien soulignée...bref je ne sais plus quoi faire ni quel saint louer.
    Je vais me laisser séduire par les produits dont tu parles, sait-on jamais ;)
    En espérant que ça s'améliore encore davantage :-)
    Bisous!!!

    RépondreSupprimer
  8. Tu es tellement belle belle belle, je suis contente que tout aille mieux maintenant, nos cheveux c'est notre signature (tiens ? déjà entendu ?) et notre féminité, quand ça ne va pas de ce côté ça ne va nul part !!
    Tu ES UNE ROUSSE (déjà entendu ? again?) et tu es MAGNIFIQUE, je souhaite que plus jamais tu n'ai à revivre ça !!! <3 #soeursdecheveux #memesijsuisbrune

    RépondreSupprimer
  9. Il m'est arrivé la même chose l'an dernier 3 mois après la prise d'une nouvelle pilule. Comme quoi les hormones ça joue beaucoup. Je l'ai arrêtée et tout est rentré dans l'ordre. Depuis je chouchoute mes cheveux et j'essaie d'éviter les colos le plus possible (mais je suis comme toi, j'ai un blond cendré naturel que je n'aime pas du tout du tout car j'ai le teint de blonde qui va avec mais le cendré me donne mauvaise mine !) A l'époque où je perdais pas mal de cheveux, ton blog m'a apporté un réel réconfort ! Merci Louise de partager tout cela avec nous :)

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour ton article !
    Je suis actuellement en période de chute de cheveux, depuis 2 mois. Cela m'arrive assez régulièrement et c'est dû à une maladie (anorexie/boulimie depuis plus de 10 ans).
    Maintenant cela me prend aussi durant mes périodes stables et il est vrai que je cherche des produits qui puissent m'aider.
    Je pense que je vais tester les produits dont tu parles car l'évolution et l'amélioration de ta chevelure se voit clairement sur les photos que tu as mises dans cet article ! D'ailleurs, félicitations !
    Cela fait du bien de voir des articles comme celui-ci sur la blogosphère, merci !

    RépondreSupprimer
  11. Tu es très courageuse d'avoir fait cet article, ce n'est pas facile de revenir sur cet évènement douloureux, et surtout l'exposer sur ton blog. Bravo ! :-)

    RépondreSupprimer
  12. Cela fait tellement de bien de lire des articles sur des sujets trop souvent "tabous". Je me sens hyper fort concernée par ce que tu écris, même si ce n'est pas forcément pour les mêmes raisons, et se rendre compte que l'on est pas seule à vivre des épreuves capillaires comme cela renforce également. Merci pour ce bel article et je te souhaite de tout coeur que cela ne t'arrive plus et que tes cheveux deviennent plus beaux jour après jour car cette crinière rousse est vraiment magnifique :)

    RépondreSupprimer
  13. J'ai tout lu! Et franchement tu es très courageuse. Je comprends tout à fait que ça a pu être très difficile.. C'est un peu ma grande peur, j'ai vraiment très peur de perdre mes cheveux. C'est quelque chose qui me terrifie. J'ai un côté vers ma frange où j'ai très peu de cheveux, si je veux placer un barrette "invisible" elle ne tient pas.. J'ai remarqué ça récemment; mais je crois qu'en fait j'ai toujours eu ça sans vraiment m'en rendre compte. Et bien j'ai flippé... Alors je comprends totalement, et non ce n'est pas toujours "dans notre tête" tu as bien fait de prendre les choses en main assez tôt. Et tu as de quoi être fière, tes cheveux sont très beaux !

    RépondreSupprimer
  14. Hello,

    Je n'ai jamais connu une chute de cheveux aussi importante que la tienne mais je constate, en regardant les photos, que j'avais une masse capillaire bien plus importante quand j'étais au lycée. J'ai perdu des cheveux petit à petit mais c'est stabilisé et il m'en reste pas mal ;) Je comprends parfaitement ce que tu as pu ressentir et je suis ravie que ça aille beaucoup mieux pour toi ;)
    J'aime beaucoup le shampoing Lavera pour cheveux colorés (mangue/avocat), même si mes cheveux sont naturels : je te le conseille. Un bon après-shampoing à mon goût : le Baume démêlant Douce Nature à l'argan. Perso, les bains d'huile n'ont jamais eu d'effet probant : en plus, il faut plus insister côté shampoing et cela ne convient pas vraiment à mes cheveux fragiles. J'ai un masque Melvita qui est pas mal issu de leur dernière gamme. Je le laisse poser 1 heure après mon shampoing.

    Merci pour ton partage

    RépondreSupprimer
  15. Oh merci de m'avoir citée, je suis super touchée ! Cette perte de cheveux a dû être extrêmement difficile à encaisser... As-tu déjà testé les rinçages / lotions à l'ortie ou au thym ? Le thym préserve d'ailleurs les reflets roux donc ça te conviendrait bien je pense, et ça a des propriétés anti-chute ! ^-^
    En tout cas, ta chevelure actuelle est resplendissante. Et je te rassure concernant le henné : avec des soins adéquats, ça n'assèche pas, au contraire ! :)

    RépondreSupprimer
  16. Tu peux acheter du Hénné naturel ça colore mais ça a également des vertus pour les cheveux ! Notamment ça renforce le cheveu. La chose la plus importante étant de ne pas faire un hénné derriere une couleur chimique, c'est la mort du cheveu assuré !

    RépondreSupprimer
  17. Coucou j'ai besoin de commentaires et de j'aime sur mon blog marketing pour trouver un stage, évidement je rends TOUT en TRIPLE sur le tiens ;) MERCI de m'aider c'est super gentils <3 <3 http://nowbecurious.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  18. J'ai tout lu ! Ce sujet m'intéresse particulièrement parce que outre les ratages chez les coiffeurs (je vais aussi chez Julie du coup elle a su me rassurer et pour la première fois depuis des années je n'ai pas stressé ni pleuré après ! Grande victoire), j'ai été traumatisée par la perte de la moitié de mon épaisseur suite à mon opération de la thyroïde et un gros dérèglement hormonal... je n'ai jamais retrouvé l'épaisseur ni le volume que j'avais avant... comme toi je suis accro au roux et même si j'ai tenté plusieurs fois d'arrêter les couleurs chimiques, j'y reviens toujours... il faudrait que j'essaie les cures de bains d'huiles et en cachets pour voir si ça leur fait du bien... à mon grand désespoir ils ne poussent pas... merci pour cet article qui je n'en doute pas a dû être difficile à rédiger et partager. :-) bonne continuation en te souhaitant toujours du mieux pour ta tignasse ^^

    RépondreSupprimer
  19. J'ai tout lu, héhé ! Ton article m'a beaucoup touchée. Je ne sais pas si ça peut te rassurer mais d'après tes photos, on ne se dit pas du tout "Tiens, cette fille est alopécique." Tes cheveux sont très beaux et leur couleur vibrante. Je te conseille vivement le henné, surtout si tu aimes le roux ! Il épaissit les cheveux, les protège et ralentit leur chute. Je te remercie aussi pour la citation de mon blog, cela me fait très plaisir. Je m'inscris au tien tout de suite ! :)

    RépondreSupprimer
  20. Salut ! :)

    Tout d'abord je viens de découvrir ton blog et il est vraiment sympa (pas uniquement pour cet article).
    Ensuite : Merci car tu viens de m'offrir un petit peu d'espoir ! Je perd mes cheveux en masse au moins 500 à chaque lavage... (je suis actuellement entrain de tester Alopexy 2% donc du minoxidil, je croise les doigts!)
    Tu dis que tu vois des petits cheveux repousser, tu attribues cette repousse à quel produits parmi tout ceux essayés? René Fureter? Klorane?

    Merci de me répondre, à bientôt :)

    RépondreSupprimer
  21. En tout cas tu as des cheveux magnifiques maintenant ! :)

    RépondreSupprimer
  22. Comme je compatis !!!! J'ai moi même des cheveux super fins, et j'en ai très peu pour couronner le tout.
    A cause de problèmes de santé, j'ai toujours eu un peu tendance à les perdre. Bref, depuis mes 15 ans, ça n'a jamais vraiment été la joie !
    Il y a trois mois j'ai commencé à les perdre par poignées, tant et si bien que je n'ai quasi plus un poil sur le cailloux.
    J'ai coupé tout court, mais c'était surement bête : ils sont d'autant plus moches.
    Heureusement les repoussent reviennent, mais c'est vrai que c'est très dur de se retrouver dans cette situation !
    Heureusement pour moi comme pour toi, une bonne routine est déjà une base réconfortante ;)
    En tout cas tes cheveux sont SU-BLIMES aujourd'hui, j'en bave d'envie.
    Voilà, je t'ai écrit un pavé juste pour que tu te sentes moins seule aussi ;)

    RépondreSupprimer
  23. C'est un long combat !!!
    Depuis quelques années mes cheveux se sont affinés. Depuis je troque ma tignasse ondulée et épaisse contre des cheveux fins et raides ! Je ne pensais pas que les cheveux pouvaient changer de nature (tous les 7 ans m'a t on dit !) Bref.
    Je suis donc sortie de ma période semestrielle de perte de cheveux, qui a duré plusieurs mois et dont je me suis débarrassée grace au Triphasic (comme tu l'as vu sur mon blog:)) En tout cas merci pour ces précieux conseils :)
    Bisous Louise

    RépondreSupprimer
  24. Hello !
    Tout d'abord, merci d'avoir pris la peine d'écrire cet article. Je suis sûre que ça rassure énormément de femmes, moi première, à se sentir moins seules face à ce problème.
    As-tu entendu parler du traitement anti-chute Phytologist de chez Phyto ?
    Mon pharmacien me l'a recommandé, sur trois ventes, deux retours (homme et femme) plus que positifs (dont un confirmé par un coiffeur) et un avis mitigé (homme).
    Pour ma part j'ai commencé la semaine passé RF80 (j'hésitais avec triphasic, que je pensais tester en cas d'échec du premier) avec la totale complexe 5 forticea et compléments chute réactionnelle, en sachant que je perds mes veuch depuis plus d'un an ( passage de Diane 35 à Nuvaring : Chute + / Arret de nuvaring : Chute +++ )Je commence à me découvrir aux tempes :'(
    Voilà, ça fait du bien de parler.
    L'optimisme de mon pharmacien m'a fait du bien, je compte tester Phytologist en cas d'echec de RF 80.
    N'ayant pas le courage de tenir un blog, je posterai mes résultats dans ces commentaires, si cela peut servir.
    Courage à toutes.
    Bisous.
    Loretta

    RépondreSupprimer
  25. Salut. J'ai bien aimé ton article. Merci à toi de d'avoir partagé ce témoignage, et tu sais, tu n'es pas la seule à souffrir de ce genre de problèmes. En tout cas pour moi ça m'a fait du bien de te lire, je me sens déjà moins seule! Je me reconnais beaucoup en toi, au début, une très belle chevelure, synonyme de notre beauté et précieuse car elle représente notre féminité. Mais comme toi, j'ai commencé a en perdre il y a six mois. Perdre ses cheveux fait partie du cycle des cheveux, mais il y a un moment ou on se rend vraiment compte que ce n'est plus 'normal'.

    Aujourd'hui (six mois plus tard) je décide d'enfin d'aller faire une prise de sang. Je pense aussi qu'il s'agit d'hormones, mais pas pour la pilule (je ne l'ai jamais prise de toute façon), mais plutôt un problème d'hormones directement lié à la thyroïde. Tu devrais vérifier aussi.

    Je suis jeune (vingtaine) et c'est vrai que, d'un coup comme ça, je ne l'aurais pas cru! Comme toi, je commence à voir des cheveux un peu partout: il y en a toujours au moins un qui traîne sur mes vêtements, dans mon lit, sur le sol, dans la douche, dans ma poubelle, même dans les assiettes propres! Tout le monde me dit:' oui mais tu as beaucoup de cheveux, ça ce voit pas'. Alors oui, heureusement, à la base j'ai une grosse touffe de cheveux mais je vois cette touffe disparaître lentement. Sensible de base, ça me fragilise psychologiquement de voir perdre un par un, mes cheveux (snif). Ils sont aussi beaucoup plus emmêlés qu'avant, beaucoup plus dur à brosser. Rien que ça, combiné avec une chute de cheveux.. c'est le caca!

    Je suis comme toi, une addict à la coloration rousse de type henné. En plus je fais aussi mes propres masques à la phytokératine (recette de chez 'sa ravissante beauté'). Ce masque me sauve la vie pour démêler mes cheveux! Je n'ai qu'une routine très (très) seine et heureusement! Mais malgré ça, si le problème est interne (du aux hormones).. ben il faut d'abord trouver ce problème interne. Et ensuite.. patience. Et surtout, du courage et de l'optimisme! Il faut essayer de s'occuper pour ne pas trop y penser, se changer les idées ça aide. Moi personnellement m'occuper des chevaux, ça m'aide beaucoup pour combattre ma déprime (si tu aimes les chevaux, ou les animaux).

    En attendant, n'achète plus toutes ses cochonneries de type l'Oréal! Si tu vas sur Aroma-zone, tu es déjà sur la bonne voie. Et visite le blog de 'sa ravissante beauté'. Elle a pleins de recettes à faire qui sont à la fois peu coûteuses et très efficaces! (surtout le masque à la phytokératine)

    Bisous

    RépondreSupprimer

Merci pour ce petit mot, j'y répondrais avec plaisir dès que je trouverais un petit bout de temps :)